L comme ...

 Lantanier ou mille fleurs ou corbeille d'or ou lantana camara

Originaire des Amériques et d'Afrique, le lantana, que l'on connait sous diverses appellations selon le pays d'accueil, est un arbuste qui s'est naturalisé dans la plupart des régions tropicales du monde ; on le trouve occupant des espaces en friche ou cultivés, aux abords des maisons, échappés des jardins. Le lantana camara est un arbrisseau au port buissonnant et aux multiples tiges dressées, quadrangulaires et épineuses. Les feuilles vert foncé, dentées et légèrement gaufrées sont tronquées à la base et se rétrécissent au sommet. Regroupées en larges ombelles, les petites fleurs tubulaires forment une myriade de bouquets ronds et colorés : quelle que soit la variété et sa couleur dominante, la fleur s'ouvre claire puis se fonce. Le fruit du lantana camara, drupe noire, renferme des acides tri terpéniques, toxiques pour l'homme et le bétail.

lantana-2008-08-28-aa.jpg

Laurier rose ou oléandre ou Nerium oleander

C’est un arbuste originaire de la rive sud de la mer Méditerranée. Il s'agit de la seule espèce du genre Nerium. C'est un arbuste d'environ 2 m de hauteur dont les fleurs blanches, jaunes, rouges ou saumon s'épanouissent de mai à octobre. Le laurier rose est une des plantes les plus dangereuses dont toutes les parties sont très toxiques. L'ingestion d'une simple feuille peut s'avérer mortelle pour un adulte et un enfant, en raison des troubles souvent provoqués

laurier-mini.jpg

Laurier sauce ou laurier vrai ou laurier d’Apollon ou laurus nobilis

Le Laurier, Laurier vrai ou Laurier-sauce, est un arbuste à feuilles persistantes et coriaces, originaire du pourtour méditerranéen. Ses feuilles sont utilisées en cuisine pour aromatiser de nombreux plats, ce qui permet de profiter également de leurs vertus médicinales ; en effet, les feuilles de laurier sauce stimulent l’appétit et combattent les fermentations. Cet arbuste est aussi très cultivé pour l'ornementation

laurier-2007-1.jpg

Laurier tin ou viorne tin ou viburnum tinus

Arbrisseau de 2 à 3 mètres de haut, au port buissonnant, de forme générale arrondie. Les feuilles sont de couleur vert foncé et ont un pétiole court. Les fleurs, blanches ou légèrement rosées, sont regroupées et resserrés en forme d'ombelles. Les fruits charnus, globuleux, de 5 mm de diamètre environ, sont luisants, de couleur noir bleuâtre à maturité. Ce sont des drupes qui contiennent une seule graine. Les fruits mûrs ne présentent pas d'intérêt alimentaire. Avant maturité ils seraient légèrement toxiques, provoquant des troubles digestifs comme ceux des autres viornes.

2006-laurier.jpg laurier-fleur-2007-1.jpg

Lavande ou lavandula

Ce sont des arbrisseaux à fleurs  le plus souvent mauves ou violettes, exceptionnellement blanches,  disposées en épis, dont la plupart des espèces, très odorantes, sont largement utilisées dans toutes les branches de la parfumerie. On distingue quatre espèces principales :

  • lavande vraie ou augustifolia. C'est la meilleure des lavandes pour la qualité de son huile essentielle.
  • lavande aspic ou latifolia. Par rapport à la précédente, ses feuilles sont plus larges et très odorantes. Elle est beaucoup moins appréciée en parfumerie.
  • lavandin ou lavandula hybrida, hybride naturel entre L. angustifolia et L. latifolia. C'est la troisième des lavandes provençales.
  • lavande papillon ou stoechas qui n’est d’aucune utilité en parfumerie.

Elles poussent surtout sur les sols calcaires secs et ensoleillés, à l'exception de la papillon qui préfère les sols siliceux. Nous en avons eu 3 types différents dans nos jardins : lavande blanche, lavande bleue, lavandin.

lavande-blanche-2004-01.jpg

lavande-bleue-2004-01.jpg 2006-lavande-bleue.jpg

Leucanthème ou grande marguerite ou chrysanthemum maximum

Originaire d’Europe et d’Asie, cette plante fait partie de la famille des chrysanthèmes. Il existe de nombreuses espèces de chrysanthèmes, certains sont annuels et d'autres vivaces comme la marguerite, dont les fleurs différents des espèces disponible en octobre dans les jardineries que l'on appelle communément Chrysanthèmes des fleuristes. De bonne hauteur (au moins 80 cm) cette fleur  blanche peut entrer en cuisine, car comestible. Le bouton a un goût poivré et peut être préparé à la façon des câpres. Quelques jeunes feuilles dans les salades, épinards, omelettes ... pour en relever le goût ou quelques fleurs en décoration de plats. En guise de thé, quelques jeunes fleurs en infusion ont un effet calmant.

leucantheme-2011-06-10-m.jpg

Leycestéria ou arbre à faisans ou chèvrefeuille de l’Himalaya ou leycesteria formosa

L'arbre aux faisans est originaire de la Chine Occidentale et du Tibet. Il présente un feuillage très particulier d'un très beau vert tirant sur le bleu qui égaie le jardin à la morne saison. Arbuste caduc au feuillage semi-persistant, il culmine à plus de deux mètres et se distingue par son port élégant tout en souplesse un peu à la manière du bambou. Quand il est jeune, l'arbre aux faisans grossit en touffe un peu comme le ferait une vivace. Très résistant au gel du fait de ses origines montagneuses, il peut facilement devenir envahissant. Son implantation dans les jardins de France ne pose aucun souci particulier que ce soit au nord ou au sud. L'arbre aux faisans tient son nom d'une particularité de ses baies. En effet, ce fruit noir dans son enveloppe pourpre est, en plus d'être très décoratif, le régal des faisans. Ces volatiles sont apparemment attirés par son parfum et son goût de caramel.

arbre-a-faisans-2011-08-05-m.jpg

Lierre ou hedera helix

Le lierre ou « lierre commun » est une liane à feuilles persistantes en hiver. Il est spontané en zone tempérée eurasiatique de l'hémisphère nord. Il est également cultivé comme plante ornementale. Les fruits noirs, en grappes,  sont toxiques pour l'homme.

2006-lierre.jpg

Lilas ou syringa vulgaris

Le lilas est un arbuste caduc, très drageonnant, qui peut atteindre 7 mètres. Son tronc brun-gris porte des branches dressées qui forment un houppier légèrement évasé. Les larges feuilles vertes et coriaces, portées par un court pétiole, sont ovales, en forme de cœur à la base et se terminent en pointe. Le succès du lilas provient de ses superbes fleurs et de leur parfum. Simples ou doubles, elles peuvent être blanc crème, rosés, mauve-bleuté ou même pourpre. Au niveau médicinal, ses bourgeons sont utilisés en gemmothérapie. L'huile est également utilisée en friction contre les rhumatismes et les feuilles en infusion contre l'engorgement du foie. Mais attention, la syringine produit par la plante est un poison à grosse dose. C’est toutefois un médicament contre hypertension artérielle.

lilas-blanc-2005-a.jpg lilas-des-bonnelles-2005-c.jpg

Lilas des Indes ou fleur de mousseline ou myrte de crêpe ou fleur de papier crépon ou lagerstroemia indica

Originaire de Chine, cette plante n’est pas de la même famille que le lilas commun mais de celle de la salicaire. Le bois du lagerstroemia speciosa est très solide et imputrescible (certaines espèces sont aquatiques en Chine), ce qui le fait utiliser comme traverses de chemin de fer dans les régions tropicales. De couleur rouge, il est aussi utilisé dans la construction navale, l'ébénisterie, le placage et la tonnellerie. Ce bois dur, au grain très fin est commercialisé sous le nom de " Bungur ". Sa racine astringente, stimulante, fébrifuge est prescrite dans le traitement des problèmes d'estomac. Le feuillage est employé pour diminuer le taux de sucre dans le sang. L'écorce serait purgative et les capsules (fruits) sont utilisées en Inde dans le traitement des aphtes.

lilas-des-indes-2011-08-17-m.jpg

Lis du Natal ou clivia miniata ou Lis de St-Joseph

Le Clivia est une plante d'appartement qui peut être mise en extérieur à la belle saison. Elle est originaire d’Afrique du Sud et plus particulièrement du Natal. Dans ce pays on l'appelle lis du Natal. La plante se présente en feuilles rubanées, vert foncé et luisantes formant comme un éventail au centre duquel naissent les inflorescences. Dans le Zoulouland on trouve une variété naturelle de Clivia miniata appelée citrina aux fleurs jaunes.

clivia-2004.jpg

Lis des Incas ou alstromère

ou alstroémère ou  alstroemeria

C’est un genre de plantes  à fleurs vivaces et à racines tubéreuses. Il est également surnommé « lis du Pérou ». Originaire d'Amérique du Sud, le genre comprend une cinquantaine d'espèces.

2006-alstromers-6.jpg

2006-alstromers-4.jpg                2006-alstromers-3.jpg

Lobélia ou lobélie érine ou lobelia erinus

De la famille des campanules, genre cardinales, on trouve plus de 300 espèces au monde. Lobélia inflata est connue comme plante de remplacement du tabac lors des rites pour ses propriétés magiques semblables à celles du tabac (selon les Indiens d'Amérique du Nord), mais aussi comme substitut à la nicotine (elle contient de la lobéline qui a le même pouvoir chimique que la nicotine). La plante contient de la lobéline qui est par ailleurs un excitant des voies respiratoires. Il existe bien d’autres espèces, de formes et couleurs différentes que celui que nous avons : le lobélia érinus blue moon.

lobelia.jpg

Lupin ou lupinus

C'est un légume sec plat ; certaines variétés comme le jaune amer nécessitent un trempage prolongé dans de l'eau salée avant consommation, et doit être cuit plusieurs heures pour éliminer les alcaloïdes (comme la lupanine à ne pas confondre avec la lupuline qui est produite par le houblon). Même cuit, il faut continuer à le faire tremper dans de l'eau froide salée pendant une semaine, en renouvelant l'eau deux fois par jour. Une mauvaise préparation pourrait le rendre toxique. Le blanc, couramment cultivé depuis la Grèce antique, ou le lupin jaune doux ne contiennent par contre pas d'alcaloïdes. Il peut être comestible sous forme de graine saumurée, appelée tramousse, ou sous forme de semoule à galettes. Au Brésil il est consommé sous forme de bière. Toutes les variétés, qu'elles soient douces ou amères, peuvent provoquer des intoxications du bétail, entrainant des lésions du foie.

lupin-2011-06-16-m.jpg

Lys ou lis ou lilium

Ces plantes à bulbe étaient originellement présentes dans les régions tempérées de l’hémisphère nord. La floraison a lieu en été et l’hiver constitue une période d'inactivité pour la plante. La plupart des espèces de lys perdent leurs feuilles pendant la saison froide, mais Lilium candidum garde une rosette de petites feuilles à sa base pendant la plupart de l'année. Les bulbes bulbes sont des organes de réserve, ils n'ont pas de couche protectrice. Les fleurs apparaissent à l'extrémité d'une unique tige verticale. Attention aux jeunes feuilles et aux bourgeons qui sont très toxiques. Tous les animaux y sont sensibles et encore plus les rongeurs et les chats.

p5300282.jpg            lys-blanc-2004-01.jpg

lys-jaune-2008-09-04-ac.jpg                lys-2009-07-01-aa.jpg

lys-2008-07-16-aa.jpg

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 12/10/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site