T comme ...

Tabac d’ornement ou nicotania

Proches du tabac utilisé pour les cigares et cigarettes, ces plantes sont cultivées pour les qualités ornementales de leur feuillage ou de leurs fleurs en forme de trompette. Plantes vivaces, elles appartiennent à la même famille que le solanum. Originaires d’Amérique du sud, tous les tabacs exhalent un parfum plus ou moins fort selon les espèces. Celui-ci est plus fort le soir venu. 2006-tabac-1.jpg

Tamaya ou begonia maculata

Le tamaya est également appelé Bégonia maculé, Bégonia bambou ou Bégonia des amoureux. Comme de nombreux autres bégonias, le tamaya est originaire du Brésil. Il pousse un peu comme un bambou en développant des tiges avec des noeuds renflés. C’est une plante que l’on peut conserver plusieurs années si elle est bien entretenue, et qui supporte parfaitement la température des appartements mais ne tolère pas l’ombre, ni d’être en extérieur.

2006-tamaya.jpgThym ou thymus

Ce genre comporte plus de 300 espèces. Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et à ce titre font partie des plantes aromatiques. Dans le sud de la France, le thym est aussi fréquemment appelé farigoule. Nous avons eu deux des sous espèces du thymus.

Thym à port dressé ou serpolet ou thymus vulgaris : est une plante comestible très utilisée en particulier dans la cuisine provençale et rurale. Il fait partie du bouquet garni qui relève de nombreuses recettes de viande en sauce. Le thym est antiseptique et il a des propriétés antivirales. Il est aussi stomachique, expectorant et antispasmodique. En aromate ou en infusion, c’est un désinfectant des voies digestives. Il soulage les digestions difficiles. L’infusion peut s’utiliser en bain de bouche en cas d’inflammation des gencives et en gargarisme en cas d’irritation de la gorge. Mais surtout le thym ou des préparations contenant du thym s’utilisent en fumigations pour traiter les rhinites ou sinusites. Il peut aussi être utilisé pour la maladie du foie. Il peut être également utilisé pour fabriquer des liqueurs particulièrement parfumées quand elles sont à base de fleurs ramassées l’été.

2006-thym.jpg Thym rampant ou thymus serpyllum : ce thym, à cultiver en groupe, qui forme des bouquets et font de belles allées aromatisées dans les endroits ensoleillés et secs.

thym-rampant-2011-m.jpgTigridia (voir œil de paon)

Tillandsia ou fille de l’air ou tillandsia cyanea

Ce genre comprend plus de 400 espèces, soit aériennes soit terrestres, présentes essentiellement sur le continent américain (de la Floride à l’Argentine). Ce genre appartient à la même famille que l’ananas. Les tillandsias aériennes, les plus nombreuses, sont parfois appelées « filles de l’air », du fait de leur propension naturelle à s’accrocher partout où les conditions leur permettent : fils téléphoniques, branches d’arbres, écorces, rochers nus, etc. Leurs graines légères et munies d’un parachute soyeux facilitent cette dissémination. Leurs feuilles, de couleur plus ou moins argentée, sont recouvertes de cellules spécialisées capables d’absorber rapidement l’humidité ambiante (rosée, eau de ruissellement). Leurs racines, quand elles existent, sont transformées en crampons chez les espèces dites « aériennes » et ne servent plus que d’ancrage à leur support. Ces plantes sont difficiles car ne supportent pas moins de 10 ° de température et si possible aux environs de 20 ° toute l’année….

2006-tillandsia.jpg

Tomate cerise ou lycopersicon esculentum cerasiforme

C’est une des nombreuses variétés de tomates qui se cultive pour son fruit beaucoup plus petit. Les tomates font partie de la famille des solanums ou du tabac. Dans les espèces cerises naturelles, à l’origine du légume, de nombreuses sont toutefois toxiques. Celles que nous cultivons (rouge ou jaune) sont comestibles et consommées crues, en salade ou en légume. (ci-dessous fleurs et fruits)  tomate-fleur-2011-m.jpg tomates-lubin-2011-07-01-2.jpg       Torénia

Le torenia est une petite plante dressée et assez dense. Les feuilles simples sont dentées et vert pâle. Elles mesurent 5 cm de longueur. La plante se couvre de fleurs de juillet à septembre et elle est uniquement cultivée pour sa floraison. Cette plante vivace est toujours cultivée comme annuelle. Composé d’une cinquantaine d’espèces originaires d’Asie (beaucoup en Chine) et d’Afrique, elles vivent à l’état naturel dans les forêts et pour certaines en montagne jusqu’à 2.000 mètres.  

torenia-2010-06-28-mini.jpgTournesol ou soleil ou hélianthe ou helianthus

Le genre est connu grâce à son représentant le tournesol, originaire du Pérou, qui est cultivé dans de nombreuses régions. Mais il existe plus de 70 espèces aux fleurs de couleur jaune, avec le centre brun en général. Certaines espèces sont mellifères et servent à l’élaboration du miel, vous remarquerez sans doute qu’elles attirent les insectes, notamment les abeilles. Les oiseaux, eux viendront chercher les graines. Cette plante annuelle fait partie de la grande famille des asters. Elle est cultivée pour ses graines riches en huile alimentaire de bonne qualité. Certaines espèces sont multicolores (seconde photo) et sont utilisées en fleurs de décoration. A noter que le topinambour, légume comestible, mais très envahissant dans les jardins, fait partie de ce genre.

tournesol-2004-01.jpgtournesol-2008-10-11-a.jpg

Tulipe ou tulipa

Elles comptent une centaine d’espèces différentes originaires des régions tempérées montagneuses de l’Europe et de l’Asie. Plusieurs de ces espèces ont été cultivées comme plante ornementale et multipliées en des milliers de variétés. La tulipe est toxique. Elle contient des tuliposides. Une sensibilisation et une irritation par la tulipaline A est à l’origine d’eczéma de contact professionnel. C’est le contact répété avec la sève de la plante et les couches extérieures des bulbes qui en est la cause. Cette affection se présente essentiellement chez les fleuristes et les pépiniéristes. La tulipaline A  entraine aussi une réaction allergique par voie aéroportée et donc de l’asthme professionnel. Les symptômes d’une ingestion de bulbe de tulipe sont : salivation, nausée, vomissement et diarrhée. Des cristaux d’oxalate de calcium se trouvent dans les couches externes des bulbes de jacinthes. Ces cristaux sont responsables de réactions d’irritation et de démangeaison au niveau de la peau.  Ils peuvent être présents dans l’air et par cette voie occasionner des réactions cutanées à distance (visage et bras par exemple). Une intoxication par ingestion de bulbes de jacinthe est rare chez l’être humain. Elle est décrite chez l’animal. La confusion entre les bulbes de tulipes ou de jacinthe et des oignons se produit parfois en cuisine où ils sont utilisés dans la soupe ou les salades. Ceci provoque des vomissements.

tulipe-gabriel-2011-04-08-3.jpg

tulipe-2011-04-12-a.jpgtulipe-gabriel-2011-04-08-2.jpg

tulipe-2011-03-29-9.jpg

tulipe-2011-03-14-6.jpgtulipe-2011-03-29-5.jpgtulipes-2011-04-07-9.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 23/10/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×