... à l'insolite

Il peut être intéressant de savoir que certaines fleurs ou plantes du jardin

présentent d'autres spécificités.

gachis-2011-05-20-a.jpg

Arbousier ou arbre à fraises : il est considéré comme sensible au feu voire grand propagateur du feu.

Delphinium : le jus des fleurs (toxique) mélangé à de l'alun donne une encre bleue.

Murier platane : les fruits, les mûres, sont sucrées et juteuses, comestibles mais malheureusement très salissantes…

Œillet d’Inde : l'odeur du feuillage et des racines repousse les insectes, c'est pourquoi les oeillets d'Inde et les roses d'Inde sont souvent plantés au milieu des légumes du potager comme insecticides.

Origan :  en agriculture biologique, une macération d’origan permet de lutter contre le balanin des noisettes et d’autres ravageurs.

Portulaca ou pourpier : dans l’Antiquité, cette plante était donnée à manger aux porcs et s’appelait « porcacla » devenu portulaca.

Pyracantha : du point de vue de l’Etat suisse, l'importation des différentes espèces de pyracantha dans les paysages urbains et ruraux lors de travaux d'aménagement a un coût social, économique et environnemental très important. Ces espèces implantées sur des territoires ne faisant pas partie de leur aire de distribution naturelle sont de redoutables colonisatrices et envahissent peu à peu les friches. Les fruits constituent une très bonne source de nourriture pour tous les rongeurs, certains oiseaux : vecteurs possibles de maladies et nuisibles coriaces. Leur prolifération non contrôlée le long des axes routiers, des ronds points... augmente de manière non négligeable le coût d'entretien de la voirie. En entrant en compétition avec les espèces autochtones d'un paysage, les invasives comme pyracantha constituent une menace pour la biodiversité, milieu dont l'étude permet chaque jour de trouver de nouvelles molécules d'applications cliniques, industrielles... Le déversement progressif de pyracanthas dans les milieux naturels : massifs forestiers, marais, patrimoines mondiaux de l'Unesco, parcs nationaux sensibilise ces paysages aux incendies. Cette plante est interdite dans le canton de Fribourg.

Tomate cerise qui est une plante fort curieuse : dans les espèces naturelles  nombreuses sont  toxiques, alors que celles que nous cultivons (rouge ou jaune) sont comestibles et consommées crues, en salade ou en légume.

Unedo : est considéré comme sensible au feu voire grand propagateur du feu.

Verveine : la vraie verveine est une mauvaise herbe ! C’est un hybride que nous avons dans nos jardin.

Verveine : citons la verveine aloysia ou verveine citronnelle dont l’odeur chasse les moustiques. Des verveines sont également utilisées en cosmétique.

Violette du Cap : plante qui ne fait pas partie de la famille des violettes : elle porte ce nom uniquement par ressemblance. Elle peut vivre au moins 25 ans.

Yucca : est une très bonne dépolluante. Il absorbe principalement l’ammoniac et le benzène.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/07/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×